Télécommunication et Réseaux (TR)




Electronique : Télécommunication et Réseaux (TR)

Cette spécialité assure une formation de base équilibrée entre aspects théoriques et technologiques dans des domaines en pleine évolution :

  • Transmissions numériques
    • La théorie de l’information permet d’appréhender les limites des débits de transmissions liées aux contraintes des supports physiques qui transportent l’information. Elle conduit à la compréhension du codage de source, dont le but est la compression du volume d’information échangé, et au codage de canal qui assure la sécurisation de cette information avant transmission.
    • Le but d’un système de transmission étant de desservir le plus grand nombre possible d’usagers, l’étude des méthodes d’accès multiples au canal (TDMA, FDMA, CDMA …) est essentielle.
    • De même, les modulations numériques ASK, FSK, PSK, QAM, … utilisées de nos jours dans les transmissions numériques de toutes sortes, mobiles, réseaux satellites,… constituent aussi l’une des bases des connaissances de l’ingénieur en télécom.
  • Radiocommunications
    • Les transmissions radiofréquence ont connu ces dernières années une explosion sans précédent (Wifi, bluetooth, ..) Il ne peut y avoir cependant transmissions radio sans antennes et connaissance des principes des liaisons hertziennes.
    • De même, compte tenu de la multiplicité des standards de communications, des notions essentielles de compatibilité électromagnétique doivent être abordées par l’ingénieur en télécom.
    • Sa formation ne serait pas complète si la conception de circuits HF et RF microélectronique n’était maîtrisée, et ceci notamment à travers l’utilisation d’outils de CAO modernes, permettant de passer d’une approche système à une véritable conception de circuit. Ces notions seront de plus en plus importantes dans les années futures du fait de l’évolution actuelle des standards de communications vers des bandes de fréquences de plus en plus élevées, nécessitant des connaissances spécifiques en microondes.
  • Communications optiques,
    • Les télécommunications modernes ne peuvent se passer de la fibre optique et une connaissance générale des principes optiques, de la modulation électro-optique, des circuits associés ainsi que des techniques d’accès multiples spécifiques restera toujours utile à l’ingénieur.
  • Télécommunications par satellites,
    • Les communications par satellite sont de nos jours un moyen permettant de mettre en communication rapide deux points quelconques du globe ou de réaliser de la diffusion large. Sa maîtrise passe par l’élaboration d’un bilan de liaison dont il faut connaître les principes d’élaboration, associés aux techniques de transmission, de modulations et d’accès multiples numériques.
  • Communications mobiles,
    • Les communications mobiles font désormais partie intégrante de notre vie. Leur étude va du système GSM initial à l’UMTS en passant par toutes les évolutions telles que EDGE, GPRS, ...
    • La structure du réseau, l’interface radio, les services et les performances sont ainsi étudiées jusqu’à la 3G, et des notions de 4G (Wimax, LTE) sont abordées.
  • Réseaux multimedia,
    • Les réseaux multimédias sont au cœur de notre civilisation et ont révolutionné nos modes de vie. Leur étude est incontournable pour un ingénieur en télécommunication qui doit pouvoir aller jusqu’à leur conception intégrale.
    • Les  notions de protocoles, TCP/UDP/IP, LAN’s 802.X, pontage et routage, l’étude de la technologie ATM sont donc abordées.
    • La mise en œuvre par des exemples concrets de produits de réseaux : concentrateurs, ponts, routeurs, commutateurs de niveaux 2 et 3 permet d’illustrer l’ensemble des connaissances acquises en architecture de réseaux.