Génie des Systèmes Embarqués (GSE)




Electronique : Génie des Systèmes Embarqués (GSE)

La complexité des systèmes embarqués croit rapidement et demande de nouvelles approches pour répondre aux besoins des entreprises. De nombreux domaines sont concernés comme les télécommunications, l'aéronotique, l'automotive... A titre d'exemples, les téléphones portables deviennent de véritables ordinateurs portables (téléphone télévision, internet, applications ...) et impose des contraintes en termes de temps-réels et de consommation d'énergie.

A l'aide de modules spécialisés, le parcours GSE prépare les futurs ingénieurs a appréhender la conception de systèmes embarqués au travers une démarche de conception matérielle et logicielle:

  • Conception Matérielle
    • La modélisation et la conception de systèmes temps-réel embarqués permettent d’apprendre à spécifier, modéliser, concevoir et vérifier une solution à un niveau d’abstraction élevé. Cela s’appelle communément l’approche système ou "System Level Design",
    • Les systèmes sont généralement composés d’architectures multiprocesseurs à base de microprocesseurs, microcontrôleurs, DSP et de composants spécifiques accélérant le traitement des données.De nos jours, ces différents composants sont intégré dans une même puce (SoC: System on Chip) ou dans des circuits programmables (FPGA, SoPC: System on Programmable Chip). Il est donc nécessaire d’appréhender les problèmes d’architectures, d’arbitrage et de communication entre ces différents composants,
    • Dans certains systèmes embarqués, tels que l’automobile et la domotique, les applications échangent des informations avec son environnement à travers des réseaux de terrain, des capteurs qui entraînent la mise en œuvre de convertisseurs,
  • Conception Logicielle
    • L’étude des couches logicielles des réseaux informatiques sont essentielles pour définir la notion de services nécessaire à l’application,
    • L’automatique qui traite le problème de commande numérique de systèmes continus ou échantillonnés, permet ainsi de réaliser des applications de contrôle/commande et de traitement de l’information,
    • Les systèmes temps-réels embarqués demandent des performances et contraintes plus strictes. Ainsi, les futurs ingénieurs doivent connaître l’organisation d’un noyau temps-réel (RTOS: Real Time Operating System) ainsi que des méthodes qui apportent des solutions pour résoudre les problèmes de contraintes d’une application temps-réel.